ACCUEIL

Artifact : Un futur gros de l’eSport en beta ce lundi 19 Novembre 2018.

Richard Garfield ! Si ce nom ne vous dit rien, c’est que vous n’avez jamais joué à son bébé, l’un des jeux de cartes les plus célébres au monde avec des versions papier, jeux videos… : le célèbre Magic. Et si je vous parle de lui c’est que ce monsieur a collaboré avec un monument du jeu vidéo qui est VALVE. Bon, imaginons que vous vivez dans une grotte, VALVE est, entre autres, le patron de Steam, la plus grande plateforme de jeux dématérialisé sur PC, le créateur du légendaire Half Life, l’un des acteurs majeurs de la scène eSport avec Counter Strike-GO (FPS) et surtout Dota 2 (MOBA).  

Richard Garfield, le père de Magic

La collaboration de VALVE et Garfield a donc donné Artifact. Un jeu de cartes à échanger (TGC) dans l’univers de Dota 2 et qui reprend les mécaniques des MOBA. VALVE marche sur les pas de Blizzard qui a sorti il y’a 4 ans le jeu Hearthstone. Et ce dernier s’est rapidement glissé parmi les top 3 jeux les plus regardés sur twitch. 

Dès lors, quand le géant du jeu video numérique, qui a une très grande expérience de l’eSport se lance dans le jeu de cartes avec créateur mythique cela va forcément boulverser ce que nous connaissons aujourd’hui.

Un plateau, trois zones de combat.

Artifact est un jeu de cartes à échanger/collectionner. Contrairement à Hearthstone ou Gwent, nous n’a pas une zone de jeu mais trois. Chacune représentant une lane : Top, Mid, Bot, que connaissent bien les joueurs de Moba. Dans Artifact, on contruit un deck composé de 40 cartes dont 5 héros ainsi que 9 objets. Hé oui, comme dans Dota 2 et LOL, il y’a des objets à acheter dans Artifacts et ils peuvent avoir une grande influence sur le déroulement de la partie.

Pour gagner une partie dans Artifact il faut détruire la tour d’une lane (40PV). Puis la tour nexus qui pop sur la lane (80 PV) ou bien détruire les tours de deux lanes sur les trois. Pour y arriver, il faudra utiliser ses cartes de héros et de minions, acheter des objets et gérer sa mana. 

Dans Artifact, les cartes sont répartis en 4 couleurs : Bleu, Noire, Rouge et Vert. Pour jouer un carte sur il lane, il faut avoir un héro de la même couleur sur cette lane.

Un jeu pas free to play

Contrairement à Hearthstone ou Gwent, Artifact n’est pas un free-to-play. Il faudra acheter le jeu 20$ sur steam. Avec cet achat, le joueur aura droit à deux decks préconçus : le Bleu/Noir Contrôle et le Rouge/Vert Combattant. L’achat donne droit également à 10 packs de 12 cartes aléatoires. Chaque paquet de cartes contient 1 héro, 2 objets et au moins 1 carte rare. Le joueur aura également droit à 5 tickets événements qui permettront d’être utilisés dans des modes de jeux dédiés. Néamoins, il sera possible de vendre ou d’acheter des cartes sur le marché steam. Espérons que les prix d’achat pour les cartes les plus OP n’atteignent pas des sommes astronomiques.

Des modes de jeu taillés pour l’eSport

En parlant de mode de jeu, il sera possible de joueur contre l’IA, ses amis, de joueurs aléatoires. Il sera possible de jouer en mode classé ou bien de particper à des tournois orgnaisés par la commuanuté ou bien par VALVE. Le jeu inclus d’entré un bon nombre de fonctionaalités qui permettent le mettre en devant dela scène eSport.

C’est vrai que le fait que le jeu soit payant et non un free to play est un pari. Si on a suivi comment Fortnite est devenu le boss de la Battle Royale devant le très bon PUBG juste parcequ’il était F2P, y’a de quoi avoir peur pour le jeu. Mais l’avantage d’avoir un jeu payant et orienté eSport permettra d’avoir une communauté solide qui sera fidèle. En sachant que VALVE a d’ores et déjà prévu un tournoi en 2019 avec un cash prize de 1 million de dollar, on ne peut pas douter de l’ambition qu’il y’a autour de ce jeu. 

Un jeu à tryhard

Personnelement, après avoir atteint le niveau légende dans Herathstone et le rang maitre dans Gwent, je compte tryhard Artifact à sa sortie :). Les jeux de cartes sont les seuls jeux où quelque soit ton continent, tu ne souffriras pas d’un désavantage technologique en ligne. Donc si vous voulez débuter dans l’eSport ou si vous chercher la future poule aux oeufs d’or, je vous conseille de tryhard Artifact. 

Artifact sort le 28 Novembre sur PC/linux et sortira sur tablette et smartphones en 2019. Nous vous laissons avec le tutorial commenté de Artifact.

3 personnes aiment cet article

Vidéo du moment

Uplay+ : Présentation du service de Ubisoft